CHAP III - Entre blanc et noir.

« Mais pour ceux qui ont envie d'un peu de lumière ... Peut-être pourriez vous venir avec nous. » Anahaël
 

Partagez | 
 

 Routine ♣ Libre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Routine ♣ Libre.   Ven 22 Mar 2013, 10:58

    Effectuer encore et toujours les mêmes gestes. Passer aux mêmes endroits, croiser les mêmes personnes, ressentir les mêmes émotions. Tout les jours, dès que le Soleil se lève jusqu’à ce que la Lune prenne sa place. Se lever, manger, se laver, parler, manger, dormir. Et ainsi de suite. La routine, l’horrible routine qui s’est installée dans nos vies à tous. Et pourtant, je souris. Niaisement, diraient certains médisants. Mais je ne les écoute pas. Pourquoi mon semblant de bonheur les occupe autant ? Ne peuvent-ils pas se mêler de leurs affaires ? Mais je les pardonne. Sûrement que la routine les rend agressifs.

    Je suis couchée dans la tanière ensommeillée, les yeux clos. Je n’ai pas envie de me lever pour l’instant. Et surtout, je n’ai pas envie de me retrouver à nouveau seule. Ici, au moins, il y a d’autres canidés. Sûrement endormis pour la plupart, mais ils sont là, et rien que sentir leur respiration me réconforte un peu. J’aime les gens, en fait. Et j’aime encore plus les savoir heureux.

    Quelqu’un me trébuche sur le dos. Je me relève d’un coup et tente d’apercevoir son ombre. Même pas besoin de le voir ; l’entendre se plaindre suffit à savoir où il se trouve. Je m’excuse de l’avoir dérangé ; il continue à grommeler à voix basse, se plaint que je n’ai rien à faire dans le passage, puis repart, de mauvaise humeur. Je me recouche, lasse. Pourquoi tout le monde m’en veut alors que je ne veux que les aimer ? Le monde n’est pas juste.

_______________________________________________

300 mots ; 6 points. Etat : ajoutés.
Debut de rp posté ; 7 points. Etat : ajoutés.


Dernière édition par Toxic le Sam 23 Mar 2013, 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Ven 22 Mar 2013, 14:36

[désolée si c'est médiocre.. ): ]


Dans mes pensées, je songe encore à mon frère. Ma famille. Ils étaient les dernières personnes qui me sortaient de cette routine infernale. Oui, j'étais prisonnière de cette monotonie sombre. Passer ma vie dans l'obscurité. Mais au fond, n'étais-je donc pas comme les autres ? S'ils arrivaient, pour certains, à fonder des liens, des amitiés, ne devrais-je pas y arriver aussi ? Bien sûr, je m'étais toujours fondu dans la masse, beaucoup d'autres loups et chiens le faisaient. Je m'étais toujours senti, cependant, comme étrangère. Seule. Voilà, j'étais seule. Et sûrement un brin malheureuse. J'adore la compagnie, et depuis la triste disparition de ma famille, je me sens encore plus seule. Bien que j'ai compris qu'ils avaient tous du se perdre dans le néant, que leurs âmes devaient flotter quelque part autour de moi.

J'entendis un bruit sourd, qui chassa mes pensées. J'ouvris les yeux, et distinguais tant bien que mal de mes yeux encore endormis, une chienne relevée. J'entendis une faible excuse. L'autre canidé grommela. La chienne se recouche, comme si le monde lui en voulait.

Éberluée. Voilà ce que j'étais. Complétement abasourdie. Cette chienne était bien trop gentille. Et cet autre canidé qui l'accuse encore ! Je comprend un peu sa mauvaise humeur, mais de là à tout mettre sur le dos d'une autre. N'avait-il pas d'yeux ? Pour observer son environnement ? J'aurai aimé qu'il trébuche sur un loup qui lui aurait cherché des noises. Juste comme ça. Même si j'aurai du déguerpir avant que je ne sois mêlée aussi à un combat stupide. Une fois le canidé plus loin, j’entreprends de parler, pour la première fois depuis un certain temps :

<< Tu ne devrais pas te laisser faire.. >>


Ma voix est enrouée, faible, et j'espère que les autres n'ont rien entendu. Je me rend compte que j'aurai du me taire. Mais voilà, je ne supporte pas l'injustice. Ou du moins, j'essaye d'aider les autres. Même si je ne pouvais pas faire grand chose, les autres étaient bien trop bornés.

_______________________________________________

350 mots ; 7 points. Etat : ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Ven 22 Mar 2013, 16:02

[ Médiocre ? C'est mieux que moi en tout cas x) ]

Il est partit. Je n’entends plus ses grognements agacés. Tant mieux. Sa mauvaise humeur me rend triste... Pourquoi a-t-il été méchant avec moi ? D'ailleurs, pourquoi toujours moi ? Encore des questions qui vont me tracasser longtemps... Je n’aime pas rendre les autres tristes ou énervés...

<< Tu ne devrais pas te laisser faire.. >>

Une voix enrouée, mais toutefois féminine. Et cette voix s’adresse à moi. J’ouvre les yeux et regarde l’inconnue. D’après ce que je peux voir, c’est une belle louve noire aux yeux d’un bleu pur. Je me relève et me rend compte qu’elle fait à peu près ma taille ; plutôt petite pour une louve et un peu grand pour un Border Collie. Et d’un coup, je me sens un peu moins seule. Peut-être que je ferais de cette louve une amie ? Ou alors peut-être que, comme tout les autres, je l’aiderais, puis elle partira... Je n’en sais rien.

J’affiche un petit sourire discret tandis que ma queue bat doucement de droite à gauche, signe d’un semblant de bonne humeur. C’est comme si j’avais déjà oublié l’accident avec le loup qui m’est tombé dessus. Je lui réponds d'un ton las :

- Je sais, mais...

Je laisse ma phrase en suspend, ne sachant pas vraiment comment la finir. Pourquoi je me laisse faire ? Enfin, je ne me laisse pas vraiment faire... Je reconnais mes tords. Mais suis-je vraiment en tord ? Pour moi, il est évident que oui. Je réfléchis. Pourquoi je suis si gentille avec n’importe qui ?

- J’aime trop les gens pour leur faire du mal.

C’est idiot, quand on y pense. Aimer de parfaits inconnus... C’est limite si je ferais passer leur vie avant la mienne, alors qu’ils ne savent même pas que j’existe, ou au moins qu’ils se fichent complètement de ma pauvre petite existence. Après tout, ici-bas, c’est chacun pour soit. La plupart des canidés pensent juste à survivre sans se préoccuper des autres. Je ne pourrais pas vivre comme ça, moi... Certains préfèrent garder leur nourriture plutôt que de sauver une vie. Je trouve ce mode de vie beaucoup trop égoïste.

_______________________________________________

350 mots ; 7 points. Etat : ajoutés.


Dernière édition par Toxic le Sam 23 Mar 2013, 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Sam 23 Mar 2013, 14:00

    Je couvrais la chienne d'un regard triste, amical, mais toutefois un peu vide. J'aurai voulut la réconforter, car il me semblait qu'elle soit triste. C'était une Border Collie, vu son pelage. Elle disposait de jolis yeux vairons. Petite particularité que je trouvais affreusement mignonne. Elle était mignonne, et surement fragile. Mon coeur me disait de la réconforter, elle semblait si gentille, je n'avais pas à la craindre. Enfin, moi même je ne lui voulais aucun mal.

    J'entrevis un léger sourire, et sa queue battait faiblement. J'essayais d'esquisser un sourire, tant bien que mal. Voilà longtemps que je n'avais pas sourit, mais je voulais essayer. Elle répondit :

      Je sais, mais... J’aime trop les gens pour leur faire du mal.


    Oh.
    Je rétorqua, avec une voix plus cristalline, beaucoup moins enrouée, comme si elle avait repris son ton normal :

      Peut-être, mais eux ils n'en ont rien à faire. Pour eux, y'a plus que leur propre personne et leur propre confort qui compte. Ils en ont plus rien à faire de faire du mal à quelqu'un. Et.. même si c'est difficile, tu ne devrais pas t'écraser devant eux, tu mérites beaucoup plus le respect.


    J'aurai voulut ajouter que malheureusement, il n'y avait plus de respect. Mais je me tus. J'aurai voulut lui dire tout ce que je pensais. Mais, je ne devais pas. Je ne voulais pas m'attirer des ennuis. En fait, j'étais obligée de garder le silence, d'accepter cette routine sans broncher. Ou du moins, je ne faisais rien pour m'en débarrasser.

    Je me rendis compte peu après que j'avais l'air méchante, cruelle, et très directe. Pourtant, c'était tout le contraire. Seulement.. On se taisait tellement, que toute parole était déplacée, et directe. J'avançais alors mes oreilles vers elle, et remuais doucement de la queue.

_______________________________________________

300 mots ; 6 points. Etat : ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Sam 23 Mar 2013, 16:24

▬ Peut-être, mais eux ils n'en ont rien à faire. Pour eux, y'a plus que leur propre personne et leur propre confort qui compte. Ils en ont plus rien à faire de faire du mal à quelqu'un. Et.. même si c'est difficile, tu ne devrais pas t'écraser devant eux, tu mérites beaucoup plus le respect.

Sa voix est devenue plus douce, mais la dure réalité de ses paroles restent la même. Les autres n’ont pas le temps de s’occuper de l’existence d’une pauvre chienne en mal d’amour comme moi. Ils n’ont que faire de la vie des autres. Ils vivent seulement pour eux. Peut-être qu’elle a raison, peut-être que je devrais m’imposer un peu plus. Mais c’est plutôt dur pour moi. Non pas que je sois timide, mais je ne sais pas répondre, être blessante, ni même me battre...

La belle louve aux yeux bleus prend une attitude plus douce, la queue se balançant de droite à gauche et les oreilles attentives. Finalement, peut-être qu’elle sera pour moi comme une oreille à qui je pourrais parler sans craindre que tout ce que je dise soit dévoilé ? M’enfin, ne nous avançons pas trop. Je ne connais même pas son nom. En fait, je ne la connais pas tout court. Peut-être qu’elle cache sa vraie personnalité derrière un masque de douceur et qu’elle me poignardera par derrière... Mais des gens comme ça n’existent pas, hein ?

- Merci... Je n’ai pas vraiment l’habitude que l’on prenne ma défense. En fait, on ne me parle même pas. Plus personne prend le temps de parler...

Et oui, malheureusement, le contact est mit de coté en ces temps durs. Et c’est comme ça depuis ma naissance, même avant je suppose. On ne pense qu’à survivre, et parfois à assurer sa descendance. Mais rien de plus. Plus d’amitié, plus d’amour, plus de rire ni de joie. Seulement des voisins, des rivaux, des grognements et des âmes esseulées. Triste vie qui ne me convient pas, mais que je suis forcée de vivre...

- Au fait, je me nomme Toxic, et toi ?

Toxic. Que je peux haïr ce nom... La seule chose que je sais à propos de mon appellation, c’est qu’elle me vient de mon père, que je n’ai d’ailleurs jamais connu... J’ai été confiée à un louve dès ma naissance et mon géniteur n’a jamais été revu depuis. Peut-être que c’est ce manque de passé qui a fait de moi une chienne aimant tout le monde ? Et, malgré tout, je n’en veux pas à mon père. Il m’a peut-être abandonné pour me sauver, ou alors pour sauver ma mère. Je n’en sais rien et ne le saurais sûrement jamais. Que j’aimerais avoir un vrai passé, avoir des histoires à raconter à mes futurs enfants et petits enfants...

_______________________________________________

450 mots ; 9 points. Etat : ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Mar 02 Avr 2013, 10:25

      ▬ Merci... Je n’ai pas vraiment l’habitude que l’on prenne ma défense. En fait, on ne me parle même pas. Plus personne prend le temps de parler...


    Je me contentais d'un regard qui se voulait chaleureux, cherchant mes mots. Je ne savais que dire, il n'y avait rien à ajouter. C'était bien là, la triste vérité. Plus rien n'avait de sens. Et si un jour fussent les loups et les chiens d'adorables compagnons, maintenant ils n'en avaient plus rien à voir. Malgré tout, je gardais le faible espoir qu'un jour, enfin, tout rentre dans l'ordre. Bien sûr il y aurait toujours quelques réticents, quelques arrogants, mais plus autant de peur. Vivre dans une peur constante est peu enviable. J'avais l'estomac étouffé, les poumons compressés. En un jour passé à ne rien faire, j'étais vidée, lessivée. Comme si j'avais couru pendant des heures. Passer mon temps à craindre, à rester dans l'ombre, me méfier, et contrôler mon attitude était fatiguant, lassant.
    J'étais ennuyée.
    Trop de routine.

      ▬ Au fait, je me nomme Toxic, et toi ?


    Toxic.. Voilà qui était étrange. Cette chienne n'avait en aucun cas l'air « toxique ». Bien qu'elle pouvait caché sa vraie apparence sous un masque craintif. Les mots étaient restés collés dans ma gorge. Me brûlant. J'étais réticente, méfiante. Mais je ne le montrais pas. A quoi bon ?

    Avec peine, je réussis à articuler une phrase quelque peu sensée :

      ▬ Queen. Je m'appelle Queen..


    J'en voulais à mes parents de m'avoir fagoter de se nom, idiot. Il était arrogant, narcissique, et méchant. Je n'avais en rien l'étoffe d'une reine, mais j'en portais le nom. Vil. Oh oui, il était vil.

    Un loup souffla derrière moi et me frôla, ce qui m'effraya. Je faisais un bond, et me relevais. En panique, les oreilles aplatis. Je mis quelque temps avant de comprendre qu'il ne faisait que passer, et ne me voulait aucun mal. Mais cette soudaine proximité m'avait perturbé. Avant, je l'aurai entendu, je l'aurai vu venir. Pourtant, je n'avais rien sentit, rien vu. Je n'aurai pu en aucun cas détecter sa présence s'il ne m'avait pas touché. Presque rassurée, je me rasseyais. Je jettais un regard désolée à Toxic.

      ▬ Je ne suis même pas un bon exemple.. Je te donne des conseils, sans même savoir les tenir. Pitoyable.


    Malgré mon nom de diva, j'étais une froussarde.

_______________________________________________

400 mots ; 8 points. Etat : ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Sam 06 Avr 2013, 07:10

    ▬ Queen. Je m'appelle Queen..

    Queen... Reine si je ne m’abuse. Je trouve que ce nom lui va plutôt bien ; son allure fine, son pelage noir ébène et ses yeux bleu lui donnent royal, majestueux. Une belle louve pour une belle âme. Celle-ci bondit d’un coup avant de se rasseoir et de me lancer un regard désolé. Il semble qu’un loup lui est passé trop près.

    ▬ Je ne suis même pas un bon exemple.. Je te donne des conseils, sans même savoir les tenir. Pitoyable.

    Je tique. Elle ? Pitoyable ? N’importe quoi. Il est normal d’être sur ses gardes en ce moment. Enfin non, depuis toujours. Ou du moins depuis la descente aux Enfers. Je me demande comment ça se passait avant... J’ai entendu quelques anciens raconter que leurs lointains ancêtre, ceux qui avaient vécu sur terre, avaient pu voir des choses qu’ils appelaient « cerf », d’immense bête qui pouvaient nourrir un dizaine de loup. J’ai aussi entendu dire qu’en haut, ils vivaient tous ensemble, ils s’entraidaient et s’aimaient... J’aurais aimé naître en ces temps...

    - Tu n’es pas pitoyable. Tout le monde à peur.

    Moi aussi, j’ai peur. Je crains toujours de tomber sur un canidé mal intentionné. Surtout quand je mange. On ne sait jamais, quelqu’un pourrait essayer de me voler mon maigre butin. Alors je mange vite et peu, à chaque fois. Je pense que c’est l’obscurité qui fait ça. Vivre dans le noir rend méfiant. Alors une grande paranoïa collective s’installe. Tout le monde soupçonne son voisin de vouloir le tuer.

    - Ça doit être le noir qui rend méfiant... J’ai toujours rêvé de voir la terre d’au dessus.

    Mince, je ne veux pas l’embêter avec mes histoires... Après tout, elle s’en fiche sûrement. Qui serait intéressé par la vie d’une chienne comme moi ? Je suis tout sauf intéressante... Je ne suis qu’une chienne banale, que personne ne remarque...

    - Désolée, je te raconte un peu ma vie...

_______________________________________________

350 mots ; 7 points. Etat : ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Dim 07 Avr 2013, 09:29

      - Tu n’es pas pitoyable. Tout le monde à peur.


    Pas forcément tout le monde, en fait. Certains n'ont peur de rien. Ils sont braves, courageux, mais tellement cruels. A choisir, au final, je préfère être la petite louve craintive qui ne tyrannise pas tout le monde. La chienne avait une voix douce que j'appréciais. Elle calmait mes oreilles du bourdonnement.

      - Ça doit être le noir qui rend méfiant... J’ai toujours rêvé de voir la terre d’au dessus.


    Sûrement. Vivre dans le noir rend même fou ! On en perd la tête. On devient complétement idiot, craintif. On vit les uns sur les autres, sans grande nourriture. Mon regard s'éclaircit et pétilla à l’évocation du monde d'au dessus. J'étais de nature plutôt curieuse, mais ma mère avait toujours interdit à mon père de me raconter ce qu'il en savait. Moi aussi, j'aurai voulut savoir.

      - Désolée, je te raconte un peu ma vie...


    Il n'y avait pas de mal à ça. En fait, chaque histoires, chaque fois qu'on me parlait, j'écoutais, attentivement. La queue battante, les yeux pétillants. J'étais avide de savoir, de remplir ma tête et mon coeur d'aventure. Plus l'histoire était complétement folle et tirée par les poils que cela me plaisait.

      Merci.. merci Toxic.


    J'esquissais un sourire, puis repris :

      Non, ne t'inquiète pas. J'aime bien écouter les personnes parler. Chaque nouvelle histoire est très intéressante pour moi. Toi, tu sais comment c'est ? Je veux dire, au dessus ? S'il te plait ! Raconte moi !


    Mes yeux brillaient, je devais ressembler à un louveteau découvrant un nouveau terrain de jeu, ou goûtant pour la première fois de la viande. Mais d'un côté, je m'en fichais un peu. J'étais ce que je voulais, et c'était l'essentiel. Personne n'avait à me dire comment je devais me tenir, ni faire quoique ce soit. Une des seules choses que j'ai toujours apprécier dans les Souterrains était le fait qu'on puisse, en général, faire ce qu'on veut. Qu'on est libre. Personne pour nous dire d'aller quelque part. Enfin, ça dépendait. Il y aurait toujours ces brutes qui se croient supérieur. Mais pour l'instant, je me sentais quelque peu libre en compagnie de Toxic.

_______________________________________________

350 mots ; 7 points. Etat : ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Dim 07 Avr 2013, 12:42

    ▬ Merci.. merci Toxic.

    Je relève les yeux et la regarde, étonnée. C’est bien une des première fois que l’on me remercie. Un sourire heureux étire mes babines. J’ai l’impression d’avoir enfin trouvé quelqu’un qui pourrait... Être mon amie. Une vraie amie. Pas comme tout les autres qui viennent juste chercher du réconfort, puis qui s’en vont. Certains dirons qu’ils ne sont que des profiteurs, mais dans un sens, ça me fait plaisir de les aider. Même si je préférerais qu’ils restent.

    ▬ Non, ne t'inquiète pas. J'aime bien écouter les personnes parler. Chaque nouvelle histoire est très intéressante pour moi. Toi, tu sais comment c'est ? Je veux dire, au dessus ? S'il te plait ! Raconte moi !

    Je souris encore. J’aime raconter des histoires à qui veut bien m’écouter. Et devant l’enthousiasme de la belle louve noire, je ne peux pas résister. En plus, je pourrais parler de l’au dessus pendant des heures et des heures, même si je ne l’ai jamais vu et que je n’en connais pas grand chose.

    - Eh bien... Je n’en sais pas grand chose, mais j’ai entendu des anciens dire que là-bas, il y de l’herbe à perte de vue, encore plus qu’au tunnel verdoyant ! Et il y a aussi de la nourriture en abondance, de gros animaux pouvant nourrir des dizaines de canidés ! Ça doit être génial...

    Si on m’écoute, on peut penser que l’au dessus est un véritable paradis. C’est un peu ça je pense. Nous sommes tous enfermés sous terres, réduis à vivre dans cet Enfer. Alors on rêve d’un monde meilleur, on s’imagine ce qu’il peut se passer juste au dessus de nos têtes. On m’a toujours dit que c’était génial, mais alors pourquoi ceux qui y sont partit ne sont-ils pas venus nous chercher ? Sont-ils trop égoïstes pour nous prévenir ou sont-ils morts en chemin ? Je crois que je ne préfère pas savoir et continuer à rêver.

    - Mais ce ne sont que des rumeurs. Je ne sais pas si les anciens disent vrai. Tout ça semble tellement irréaliste...

    Et tellement merveilleux... Tout les jours, je pense à me rendre à la lumière des Enfers, mais la peur me retient... M’enfin, à part ça, il n’y a pas grand chose qui me donne envie de rester. Peut-être qu’un jour, je prendrais mon courage à deux pattes et j’irais enfin voir ce qu’il y a au dessus de nos têtes...

_______________________________________________

400 mots ; 8 points. Etat : ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Sam 04 Mai 2013, 13:39

      - Eh bien... Je n’en sais pas grand chose, mais j’ai entendu des anciens dire que là-bas, il y de l’herbe à perte de vue, encore plus qu’au tunnel verdoyant ! Et il y a aussi de la nourriture en abondance, de gros animaux pouvant nourrir des dizaines de canidés ! Ça doit être génial...


    J'écoutais attentivement. Je faisais attention au moindre mot, au moindre détail. Scotchée à ses babines, comme si ma vie en dépendait. Je buvais ses paroles, comme s'il s'agissait de la plus merveilleuse des eaux. C'est vrai. On ne m'avait plus raconté d'histoire, et rien que ça, me faisait chaud au coeur.

      - Mais ce ne sont que des rumeurs. Je ne sais pas si les anciens disent vrai. Tout ça semble tellement irréaliste...


    Je m'en fichais. Que ce soit vrai, ou faux. Peu importait. Tant que cela éblouissait un peu mon quotidien, rassasié un peu ma soif, me faisait oublier la peur.

      - Ma mère, le mot eut du mal à sortir, m'a raconté quand j'étais petite, que tout était très beau, très lumineux. Qu'il fallait un certain temps avant que la lumière ne brule plus les yeux. Elle m'a dit qu'il y avait assez à manger pour tout le monde, que des fois, il y avait même des groupes, des meutes, qui habitaient ensemble, de leur plein gré. Elle me disait, que tout le monde était plus heureux qu'ici. Que la lumière rendait tout plus beau, plus vrai. Il avait aussi une obsurité comme nous, la nuit. Leurs journées étaient coupés en deux parties plus ou moins égales. Le jour, là où la lumière du soleil déferlait sur Terre, et la nuit, comme ici. La nuit était faite pour dormir. Le jour pour chasser, vivre.

    Des tonnes de souvenirs m'envahissaient. Ma mère. Mon père. Mon frère. Encore un peu d'espoir. Un peu d'amour. Leur visages, que j'oubliais chaque jour un peu plus. Je me souvenais de la teinte de leur voix. De petites habitudes qui me réchauffaient le coeur, des choses qui avaient disparut.
    Je repris, les yeux brillants, la gorge sèche :

      - J'aurai voulut y vivre, y emmener ma famille. Pour qu'un puisse être heureux. Non pas que j'étais malheureuse avec eux, seulement.. Je n'étais pas épanouie je pense. Ici, tout le monde déteste son voisin, car on a peur qu'il nous trahisse. On a peur de sa peur. Nous créons notre propre terreur. Je ne comprend pas pourquoi nous avoir arraché à ça. Certains racontent que c'est parce que les Hommes étaient trop horribles. Ils faisaient le mal autour d'eux, et ne savaient jamais se satisfaire de ce qu'ils avaient. On raconte que les chiens étaient pareils. Mais je n'y crois pas. Les loups étaient juste jaloux de leur confort, de l'amour qu'ils recevaient. L'au dessus avait l'air pourtant parfait. Ce système était parfait. Je ne comprend pas pourquoi ils l'ont détruit. Pourquoi..

    Je m'arrêtais. J'avais mal. Jamais encore je ne m'étais confiée comme ça à quelqu'un. Jamais. Je ravalai la douleur, fermai les yeux, repoussant une larme, et continuai :

      - Je veux dire pourquoi avoir détruit des familles ? Pourquoi avoir détruit des quotidiens ? Oui, nous n'étions pas forcément parfaits. Mais aujourd'hui.. Aujourd'hui tout est pire ! Je crains que détruire ceci n'était pas la bonne solution. Mais s'apitoyer sur son sort n'arrange rien, pas vrai ? Je.. Désolée. Je dois t'avoir bien ennuyée avec mon monologue.,
550 mots ; 11 pts ; ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Dim 05 Mai 2013, 06:00

    Queen s’apprête à parler, mais c’est comme si les mots n’arrivent pas à sortir, comme s’ils étaient trop douloureux pour être dis.

    - Ma mère m'a raconté quand j'étais petite, que tout était très beau, très lumineux. Qu'il fallait un certain temps avant que la lumière ne brûle plus les yeux. Elle m'a dit qu'il y avait assez à manger pour tout le monde, que des fois, il y avait même des groupes, des meutes, qui habitaient ensemble, de leur plein gré. Elle me disait, que tout le monde était plus heureux qu'ici. Que la lumière rendait tout plus beau, plus vrai. Il avait aussi une obscurité comme nous, la nuit. Leurs journées étaient coupés en deux parties plus ou moins égales. Le jour, là où la lumière du soleil déferlait sur Terre, et la nuit, comme ici. La nuit était faite pour dormir. Le jour pour chasser, vivre.

    On ne m’avait jamais raconté ça. L’au-dessus semble si beau, ça semble presque impossible... Je pense que beaucoup de nous rêvent d’aller voir, mais bien peu l’avoue. Personnellement, je ne le cache pas. Mais je sais bien que je n’oserais jamais m’y aventurer, par peur de trouver quelque chose qui ne ressemble pas aux descriptions que j’ai pu entendre. Car oui, si l’au-dessus et pire que les Souterrains, peut-on considérer notre monde comme le Paradis ? Toute ma façon de penser serait chamboulée, puise que je considère cet endroit comme un Enfer. C’est plutôt compliqué comme raisonnement.

    Queen semble triste, comme si raconter cette histoire lui a rappeler de douloureux souvenirs. Peut-être pense-t-elle a sa famille ? Moi, je n’ai jamais connue ma famille. Peut-être qu c’est mieux comme ça, finalement. Mais il me manque quelque chose... J’ai été élevée par une amie de mon père qui m’a juste dit qu’il m’avait laissé et qu’il était parti. J’aurais aimé en savoir plus...

    - J'aurai voulut y vivre, y emmener ma famille. Pour qu'un puisse être heureux. Non pas que j'étais malheureuse avec eux, seulement.. Je n'étais pas épanouie je pense. Ici, tout le monde déteste son voisin, car on a peur qu'il nous trahisse. On a peur de sa peur. Nous créons notre propre terreur. Je ne comprend pas pourquoi nous avoir arraché à ça. Certains racontent que c'est parce que les Hommes étaient trop horribles. Ils faisaient le mal autour d'eux, et ne savaient jamais se satisfaire de ce qu'ils avaient. On raconte que les chiens étaient pareils. Mais je n'y crois pas. Les loups étaient juste jaloux de leur confort, de l'amour qu'ils recevaient. L'au dessus avait l'air pourtant parfait. Ce système était parfait. Je ne comprend pas pourquoi ils l'ont détruit. Pourquoi...

    Je ne comprends pas moi non plus. Tout semblait bien, pourtant... Je me tais et laisse la louve noire continuer.

    - Je veux dire pourquoi avoir détruit des familles ? Pourquoi avoir détruit des quotidiens ? Oui, nous n'étions pas forcément parfaits. Mais aujourd'hui.. Aujourd'hui tout est pire ! Je crains que détruire ceci n'était pas la bonne solution. Mais s'apitoyer sur son sort n'arrange rien, pas vrai ? Je.. Désolée. Je dois t'avoir bien ennuyée avec mon monologue.

    Elle ne m’ennuie pas. Ça fait toujours du bien de parler avec quelqu’un de civilisé. Ici, les canidés ne se parlent pas, ne se regardent pas. Le peu de contact qu’ils ont se résume au combat, au vol, au mensonge. J’ai toujours rêvé d’une vie meilleure sans pouvoir l’avoir.

    - Tu ne m’ennuie pas. Je fais une petite pause et prend une inspiration. Moi, je n’ai jamais connu ma famille. J’ai été élevée par une amie de mon père. Celui-ci m’a abandonné avant de s’enfuir pour ne plus jamais réapparaître. Je n’ai jamais connu les joies de famille. Je soupire. Ça me manque, je crois.
650 mots ; 13 pts ; Ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Lun 20 Mai 2013, 05:45

      - Tu ne m’ennuie pas. Je fais une petite pause et prend une inspiration. Moi, je n’ai jamais connu ma famille. J’ai été élevée par une amie de mon père. Celui-ci m’a abandonné avant de s’enfuir pour ne plus jamais réapparaître. Je n’ai jamais connu les joies de famille. Je soupire. Ça me manque, je crois.


    Je soupire avec elle, puis la regarde. Un petit sourire triste se dessine sur mes babines. Je n'oublierai pas le bonheur que ma famille m'a apporté, mais je n'oublierai pas non plus le malheur que son départ a provoqué. Et aujourd'hui, je ne pouvais pas encore dire que j'avais tourné la page. Non, bien sûr que non. Je n'avais pas fait mon deuil, et je ne le ferai sûrement jamais.

    Faire son deuil, c'est oublier, non ? Mais pour moi, chaque souvenir est important. Car ils font notre passé, nos petits moments de tendresses. Nos mémoires. Chaque souvenir doit rester tel quel. Mais tout devient plus dur, lorsque le temps passe, et qu'on ne se rappelle plus de certaines choses. Les visages de ma famille commençaient tout doucement à s'éteindre, comme si l'on baissait l'opacité. Et cela m'effrayait.

      - Ici, il est plutôt dur de conserver sa famille. Tout n'est que haine et peur. Tu sais, ma famille aussi a disparut. Chacun, l'un après l'autre, sont partit. Je n'en sais pas plus que toi.. Des fois, je me demande s'ils n'ont pas trouvé un moyen de rejoindre le dessus.. Ou un endroit plus beau. Mais j'imagine que je me trompe, qu'ils ont juste été happés par cette triste obscurité.


250 mots ; 5 pts ; ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Mar 21 Mai 2013, 11:51

    Elle joint son sourire au mien puis me souris tristement. Je crois que sous terre, nous sommes tous tristes, même si nous le cachons. Ça fait plus d’une longue année que je vis, plus d’une longue année que je ne me suis pas habituée. Cette saleté de routine ne me convient pas. Pourtant, je l’endure depuis ma naissance. C’est étrange.

    - Ici, il est plutôt dur de conserver sa famille. Tout n'est que haine et peur. Tu sais, ma famille aussi a disparut. Chacun, l'un après l'autre, sont partit. Je n'en sais pas plus que toi.. Des fois, je me demande s'ils n'ont pas trouvé un moyen de rejoindre le dessus.. Ou un endroit plus beau. Mais j'imagine que je me trompe, qu'ils ont juste été happés par cette triste obscurité.

    Peut-être que ne jamais avoir connu sa famille évite la douloureuse séparation. Peut-être que c’est mieux comme ça. Mais si on suit cette logique, on devrait bannir tout sentiments, éviter à tout prix le contact avec les autres. En fait, c’est un peu ce que tout le monde fait.

    Je secoue vivement la tête pour chasser mes pensées. Il faut partir positif pour arriver gagnant. Avoir de bonne pensées est la meilleure solution pour sourire à la vie, aussi difficile soit-elle.

    - Nous sommes enfermés dans un cercle vicieux. La haine et la peur engendrent des crimes et des vols. Le seul moyen de contrer ça serait d’aller de l’avant. Tous ensemble.


250 mots ; 5 pts ; ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Lun 03 Juin 2013, 10:36

    Elle secoue la tête, et semble chasser de mauvaises pensées. Puis, reprend :

    - Nous sommes enfermés dans un cercle vicieux. La haine et la peur engendrent des crimes et des vols. Le seul moyen de contrer ça serait d’aller de l’avant. Tous ensemble.

    Un petit sourire en coin apparaissait déjà sur mes babines, et je fermais les yeux. Une brise délicate me fit frémir. Elle m'enveloppait, tendrement et agressivement à la fois. Cherchant à s'infiltrer dans mon pelage charbon. Je rouvris les paupières.

    - Exact. Mais faut-il encore rallier les troupes.

    Déjà je songeais aux choses qu'on avait tous en commun, ici. Du moins, je crois. La faim, la survie, l'obscurité. Même si nous sommes toujours au même endroit, nous sommes des Vagabonds. Notre terrain n'est qu'une prison, une prison sombre, meurtrière. Qui rend fou. Paranoïaque.

    Nous le sommes tous. Nous avons tous peur de notre prochain, notre voisin. Le loup qui sommeille à côté de nous, le chien que l'on effleure lorsqu'on marche. Il suffirait d'un moment d'égarement.. une maladresse.. et on se ferait briser des os par les crocs de l'autre. Notre compère. Tu parles. Tous capable de se planter des couteaux dans le dos, de trahir l'autre. Et la trahison est la pire des choses. Horrible, insoutenable. Trahir, signifie attendre une attaque de l'autre. Justifiée, certes.

    Peut-être qu'au final, c'est bien la folie. Ça évite pas mal de chose.

250 mots ; 5 pts ; ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Jeu 06 Juin 2013, 10:24


    Elle me sourit doucement et ferme les yeux. J’ai l’impression qu’elle me comprend, qu’elle aussi veut la paix. Peut-être qu’en fait, nous voulons tous la paix. Le problème et que personne ne sait comment l’obtenir. On ne peut pas installer une hiérarchie dans un monde régit par l’anarchie depuis des années. C’était comme ça avant notre naissance et il y a beaucoup de chance que ça le soit toujours après notre mort.

    - Exact. Mais faut-il encore rallier les troupes.

    Comment leur faire comprendre qu’on est plus fort à plusieurs ? Je crois que pour l’instant, c’est peine perdue. Mais peut-être qu’un jour, on s’unira enfin tous. On formera une grande famille. Je suis peut-être un peu rêveuse, un peu utopiste. Il m’arrive parfois de douter de moi, de me dire que tout ça ne sert à rien, que nous sommes enfermés, coincés. Réduit à vivre dans la noirceur, mangeant quand on en a l’occasion, se battant pour survivre. Vivant comme des bêtes, sans aucune civilisation. Pourtant, je sais que nous sommes plus que ça. On pense, on réfléchit, on pourrait vivre en communauté. Mais il faut qu’il y ai des obstacles à cette vie. La faim, la peur, la haine.

    - C’est sûrement le plus dur à faire. Mais on finira bien par y arriver.

    « On ». Qui est « on » ? Moi-même, je ne le sais pas vraiment. Ceux qui rêvent d’un monde meilleur. Ceux qui ont du mal à survivre seuls. Ceux qui veulent aider. Les personnes biens, en fait. Mais elles sont tellement rares et difficiles à trouver... Peut-être qu’il n’y en a pas vraiment. Non. Je m’interdis de penser ça. Les canidés ne peuvent pas tous être égoïstes et méchants.


300 mots ; 6 pts ; ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Jeu 06 Juin 2013, 11:29

    -C’est sûrement le plus dur à faire. Mais on finira bien par y arriver.

    Je soupire.

    - Oui. Si cela a déjà été le cas, pourquoi pas ? Nous évoluons afin de nous adapter aux conditions de vie qui nous sont imposées, on fait forcément ce qui nous paraît le mieux pour notre instinct.


    Je m'arrête. Non. On ne fait peut-être pas le meilleur, mais il y a forcément une période où nous devons passer par ce stade là. C'est un cycle perpétuel.

    - Qui sait ? Dans quelques années les loups et chiens seront peut-être tous ralliés, et la joie irradiera des Souterrains. Enfin.. Peut-être pas les Souterrains.


    Non, ils ne sont que synonyme d'un présent, plus tard d'un passé, brûlant, sombre et douloureux. J'espère bien que la lumière reviendra, un jour ou l'autre. Pas forcément pour moi, mais pour les autres. Pour ceux qui viendront après moi, après Toxic, après nous. Un monde meilleur, la prochaine étape du cycle de vie.

    Une question me brûle la langue, j'ai fort envie de la poser. Je ne sais pas si je dois me poser cette question, mais.. tout est étrange ici ? Alors pourquoi pas moi ?

    - Dis Toxic.. Tu.. crois à une autre vie ? La mort est vaste. Mort physique, mort cérébrale, on peut aussi mourir de chagrin, j'imagine. Mais l'âme meurt-elle ? Y a-t-il, comme le disent des fois les parents, une vie après celle-ci ?


250 mots ; 5 pts ; ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Mar 11 Juin 2013, 14:24


    - Oui. Si cela a déjà été le cas, pourquoi pas ? Nous évoluons afin de nous adapter aux conditions de vie qui nous sont imposées, on fait forcément ce qui nous paraît le mieux pour notre instinct.

    Elle a raison. On se bat par réflexe, on se hait pour pouvoir assurer sa survie. C’est devenue tellement habituel que ça en est banal. Je suppose qu’avant, ce n’était pas comme ça...

    - Qui sait ? Dans quelques années les loups et chiens seront peut-être tous ralliés, et la joie irradiera des Souterrains. Enfin.. Peut-être pas les Souterrains.

    Peut-être pas les Souterrains... Oui, peut-être que plus tard, tout aura changé... C’est intéressant de se dire ça. Les loups et chiens qui vivaient au dessus n’aurait sûrement pas imaginé se retrouver coincés sous terres quelques années plus tard. Et nous, on n’imagine pas où l’on pourrait être dans quelques années...

    - Dis Toxic.. Tu.. crois à une autre vie ? La mort est vaste. Mort physique, mort cérébrale, on peut aussi mourir de chagrin, j'imagine. Mais l'âme meurt-elle ? Y a-t-il, comme le disent des fois les parents, une vie après celle-ci ?

    Je me suis posée cette questions des dizaines, voir des centaines de fois. Et je n’ai jamais trouvé de vraies réponses. Je ne peux que supposer, imaginer, croire en ce que l’on m’a apprit. On m’a toujours dit qu’après la mort, on se retrouvait dans un autre monde, un monde meilleur. Mais le sujet à toujours été tabou. Du coup, je n’ai jamais eu de réponses précises.

    - Je pense qu’après la mort du corps, l’âme va retrouver les proches défunts. Et qu’après avoir vécu difficilement ici, on reste définitivement auprès des personnes que l’on aime.

    On pourrait penser que la mort est donc mieux que la vie. Mais je pense qu’il faut le mériter. Un loup qui aurai passé sa vie à faire le mal autour de lui ne mérite pas le repos éternel. La paix n’est pas gratuite.

    - Et toi ? Tu en penses quoi ?

    350 mots ; 7 pts ; ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Mer 12 Juin 2013, 10:44

- Je pense qu’après la mort du corps, l’âme va retrouver les proches défunts. Et qu’après avoir vécu difficilement ici, on reste définitivement auprès des personnes que l’on aime.
Ce serait tellement beau.. Retrouver ma famille, entendre leurs douces voix, chaleureuses. Le bruissement du vent, s'engouffrant dans leur pelage. Leurs iris, qui me sont si chers. Raviver mes souvenirs, vibrer, respirer, vivre. 
Mais si les pensées de Toxic s'avèrent vraies, je devrai mettre fin à ma vie 'corporelle' pour les revoir. J'y tenais trop. Impossible.

- Et toi ? Tu en penses quoi ? 


A vrai dire, je suis un peu perdue. Je ne sais pas trop quoi en penser, est-ce le néant, la fin de tout ? Un vide qui nous emporte, quelque chose d'autre. Est-ce que la mort, c'est juste une douleur vive, puissante, puis rien ? Mais mon esprit me soufflait autre chose.

- Je pense qu'on ne retrouve jamais son corps. Je pense qu'on devient une sorte de lumière, un halo pâle, qui fourmillerait de milles petits étoiles. Notre âme en quelque sorte. Et qu'effectivement, elle rejoindrait les autres. Mais que quelque part, on laisse un souvenir de nous. Que notre fluide vitale, si je peux dire, s'envole pour aller donner la vie à autre chose.

Je lui souris, sincèrement. J'ai même l'intime impression que mon âme vibre en moi, sous ma peau, dans ma chair. Qu'elle me prouve son existence. Une chaleur douce m'enveloppa. 
Je levais mes yeux bleus vers Toxic, et je réalisai qu'elle était la première personne sur qui j'allais pouvoir vraiment compter à partir de maintenant. Elle était, en quelque sorte, mon amie.

250 mots ; 5 pts ; ajoutés


Dernière édition par Narcotika le Jeu 04 Juil 2013, 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Sam 15 Juin 2013, 05:59


    - Je pense qu'on ne retrouve jamais son corps. Je pense qu'on devient une sorte de lumière, un halo pâle, qui fourmillerait de milles petits étoiles. Notre âme en quelque sorte. Et qu'effectivement, elle rejoindrait les autres. Mais que quelque part, on laisse un souvenir de nous. Que notre fluide vitale, si je peux dire, s'envole pour aller donner la vie à autre chose.

    Intéressant. Et donc d’une certaine façon, on continuerai à vivre sur Terre éternellement. Queen relève les yeux vers moi et plante son regard dans le mien. Je peux y voir quelque chose qui me fait chaud au cœur. De l’amitié, je crois... Je lui souris chaleureusement. Peut-être que le vrai bonheur se trouve dans des choses aussi simple que ça. Papoter un peu, sourire, avoir l’occasion de ne pas être sur ses gardes à chaque instant.

    Non loin de là où nous sommes, un loup nous lance un regard noir. Je me rends compte que nous sommes encore dans la tanière ensommeillée et que nous gênons peut-être les canidés qui veulent dormir.

    - Ça te dit d’aller discuter autre part ? Et puis on pourrait peut-être en profiter pour chasser un peu, je commence à avoir faim...

    Comme pour appuyer mes dires, mon ventre se met à grogner. En réalité, ça fait quelques temps déjà que la faim me serre le ventre, mais elle devient de plus en plus intense... Il m’arrive parfois de jeûner pendant plusieurs jours, mais ça me fatigue très vite. La vie ici n'est pas simple, mais nous nous sommes habitués à ça, et je pense que beaucoup d'entre nous auraient du mal à vivre autrement.


Spoiler:
 

300 mots ; 6 pts ; ajoutés
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Jeu 04 Juil 2013, 06:22

Elle me sourit, un loup nous jette un regard noir. Mais je ne fais pas attention à lui. A quoi bon ?

- Ça te dit d’aller discuter autre part ? Et puis on pourrait peut-être en profiter pour chasser un peu, je commence à avoir faim...

Son ventre gargouille et je réalise que nous sommes là depuis un certain temps, que je n'ai pas manger depuis longtemps non plus, je crois. Mais la faim est le cadet de mes soucis, minuscule. Un rien, mais qui me maintient en vie. Je regarde autour de moi, autour de nous. Ils sont là, avachis, couchés, somnolant. La fatigue est partout, le désespoir l'accompagne, et les os saillants accentuent l'idée de faim quasi permanente.

Je me demande ce qu'il se passera, quand les rats auront disparut. Dans la chaîne alimentaire, ils ne sont pas loin. Car ils se nourrissent des restes des nôtres, et nous, nous les tuons.

Cette partie de chasse, au final, me réjouis. Je me redresse, lance encore un sourire à Toxic. Mes yeux brillent. Je réalise que je suis heureuse, mais pas totalement. Le malheur plane toujours au dessus de moi, et pourtant, pourtant je me relève, encore, encore et encore. Toujours.

- Ça me va, je commence aussi à avoir faim ! Où veux-tu aller ?

Hors RP:
 

200 mots ; 4 pts ; ajoutés
Revenir en haut Aller en bas
Narcotika
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Dim 29 Sep 2013, 12:33

[UP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   Sam 12 Oct 2013, 07:13

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Routine ♣ Libre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Routine ♣ Libre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHAP III - Entre blanc et noir. :: Hors Rp :: Hors Jeu :: Corbeille :: Rp :: Les Souterrains :: Tanière ensommeillée-
Sauter vers: