CHAP III - Entre blanc et noir.

« Mais pour ceux qui ont envie d'un peu de lumière ... Peut-être pourriez vous venir avec nous. » Anahaël
 

Partagez | 
 

 « Third night. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anahaël
Fondatrice
avatar


MessageSujet: « Third night. »   Lun 10 Juin 2013, 07:08



HAYDEN


Cela faisait deux jours que j'avais rejoins la Horde. Je m'attendais à ce que tout le monde soit distant en vers moi, surtout les jeunes. Mais au contraire, ils m'ont tous bien accueilli, et ils passait même leur temps à me poser des question sur comment je vivais là-bas. Ils n'arrivaient pas à comprendre comment je faisait pour chasser seule, dans le noir, ou encore me battre constamment pour défendre ma nourriture. Comme j’étais un très bon guerrier, mais un piètre chasseur à cause des proies différente, j'ai été nommé Omicron. Et l'un des Thêta, qui allait bientôt devenir Omicron lui aussi, m'a même demandé de l'entrainer. Habitué à toute sorte d'attaque, j'arrivais très bien à parer les siennes. Mais lui, en revanche, a eu bien du mal à prendre le dessus. C'est bien simple, il n'y a pas arrivé du tout !

Mais au bout de deux jours, j'ai eu voulu de m’éclipser. Retrouver un peu de solitude. J'avais déjà beaucoup de mal à voir en plein jour, rester constamment avec les autres m'épuisait ... J'ai donc décidé de me changer les idées. Je savais bien que je ne pouvais pas aller au Passage. Je rentrerais chez moi, pour repartir ensuite bien sur. Ici, c'était tout de même bien plus accueillant. J'avais même pris du pois et, bien que beaucoup plus maigre que les autres, les solitaires me trouverait sûrement gros désormais. Alors j'ai décidé d'aller aux Collines des Rendes-vous.

Une fois la lune levée, je m’éclipse du camp. Le noir me rassure, et je vois parfaitement où je vais là ou les autres ne verrait rien. Je galope à travers la Clairière Sage, longeant la Rivière de Yering afin de me pas me perdre. J'ai fait le tour du territoire, mais je ne suis pas encore habitué aux grandes étendue. Les tunnels nous guidait. Me guidait. Ici, les seuls murs présent sont ceux qui délimitent le Canyon. Et il ne sont pas nombreux.

Je grimpe la colline au pas de course puis m'arrête, fermant les yeux. Une odeur de lièvre me vient aux narines et je commence à saliver. Rouvrant les yeux, je me met en chasse, comme j'en avais l'habitude avant. Si je rate cette proie, ce n'est pas bien grave. Je veux juste retrouver un peu des Souterrains.

Immobile, je sonde l'herbe haute de mon regard. A une dizaine de mètres devant moi, le lièvre grignote quelques brins d'herbe. Il est tellement gras que si je le ramenais aux solitaires, il pourrait nourrir cinq chiens et loups. Ici, c'est à peine s'il nourri un Thêta. Essayant d'être le plus silencieux possible, je marche, debout dans la nuit, vers la proie. Mon pelage noir se fond parfaitement avec la nuit, et je plisse mes yeux au maximum pour cacher leurs reflets bruns. Quand j'arrive à trois mètres du lièvre, je me couche et, d'un bond, je saute vers la proie.

L'animal part en courant avant que j'ai le temps de poser mes pattes sur lui. Je le course sur plusieurs mètres, allant tout droit alors que lui zigzague. Il fait demi-tour, et je le suis, allant toujours aussi vite. Puis, quand je sens qu'il a trouvé son terrier, je saute une dernière fois en avant et le tue d'un coup sec. Je m'assois à côté, sans l'entamer, sans rien dire. Puis un bruit me fait me retourner et, mon instinct reprenant le dessus, je me met à grogner. Le bruit sourd qui s'échappe de ma poitrine résonne encore entre les collines quand je m'arrête. Ici, tout le monde est amis. Je m'ébroue puis repère la silhouette d'un loup entre les herbes.
HAYDEN: « Désolé. C'est l'habitude. »
600 mots ; 12 points. Etat : ajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Third night. »   Lun 29 Juil 2013, 12:53

Elim avait craint beaucoup de choses dans sa courte vie. Mais jamais il n'aurait cru qu'il craindrait de ne pas arriver à s'intégrer. D'ordinaire le loup gris faisait profil bas le temps de profiter de ceux qui l’accueillait avant de reprendre la route. Pas cette fois. La Horde ne l'avait ni traité de lâche ni de parasite. Pourtant le jeune mâle n'était pas capable de chasser pour la meute : ses pattes trop longues le rendait moins habile et sa vie de solitaire annonçait qu'il aurait du mal à travailler en équipe.

Faire de lui un Omicron était aussi exclu. Même si Elim avait pris des forces, il était tout en souplesse plutôt qu'en force véritable. Alors que les loups du sud devaient se demander ce qu'ils allaient bien pouvoir faire de lui, le loup gris profitait de sa nouvelle vie. Une vie qui lui plaisait beaucoup. Tout était si lumineux et il était sans cesse harceler par des odeurs inconnues remplies de promesses délicieuses. Elim était nerveux mais il se contrôlait et au lieu de courir partout dans le canyon, il s'obligeait à rester au camp.

C'est sa discipline qui le sauva et fit qu'il rejoignit les Delta. Le loup gris pu rapidement arpenter leur territoire afin de bien le connaître. Il rentrait ensuite perclus de courbatures. Elim n'était pas habitué à parcourir de telles distances. Il avait l'impression de n'être qu'un grain de sable dans l'immensité du canyon. Le loup gris partageait son temps entre la découverte du territoire et celle des femelles pleines. Peut-être qu'un jour leur survie dépendrait de lui.

Ce rendre compte qu'il est maintenant un maillon de cette meute lui fait une impression étrange. Bien qu'il reste encore à l'écart des autres loups comme il en avait l'habitude avant, il est conscient qu'il n'est plus un Solitaire. Cette idée le rend nostalgique. Elle le ramène au temps où il vivait dans les souterrains avec son groupe de canidés. Elim se rend enfin compte à quel point ce temps lui manque. Alors que cette époque lui parait à nouveau tangible, il ne veut plus la laisser filer.

Le loup gris se rappelait comme si c'était hier ce qui avait coûté son existence à son ancienne meute. Les luttes de pouvoirs. Même si ici, tous semblaient fidèle à l'Alpha, le nouveau Delta s'inquiétait. Il n'était là que depuis trois jours aussi doutait-il de tout savoir sur les loups du sud. Il sentait une angoisse poindre. La peur de voir l'histoire se répéter, de tout perdre encore une fois. Elim frissonnait. Est-ce que cette fois il agirait encore en pleutre?

Cette idée l'obsède. Alors que la nuit tombe, le loup n'arrive pas à trouver le sommeil. Ce "Et si?" le rend encore plus nerveux. Soudain il voit un des loups se lever et quitter le camp. Il se redresse légèrement et dresse les oreilles. Lorsqu'il est sûr de ne pas se faire remarquer, il se met sur ses pattes d'un mouvement de reins. Rapidement, les vielles habitudes reviennent et il se glisse en silence derrière le canidé. Où va-t-il? Pourquoi? Elim chasse ses idées afin de se concentrer sur l'autre.

Mais au détours d'un bosquet, il entend l'autre s'agiter. Courir. Le loup gris arrête de s’aplatir pour chercher le loup du regard. Lorsqu'il le retrouve, lui aussi l'a vue et grogne face à lui avant de s'excuser.

Je connais. Elim s'approche. Il a déjà vu ce loup, brièvement. Hayden, c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
 
« Third night. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHAP III - Entre blanc et noir. :: Hors Rp :: Hors Jeu :: Corbeille :: Rp :: Le Canyon :: Collines des Rendez-Vous / Lac des Songes-
Sauter vers: